Le guide de votre bien-être à domicile

Lampe de beauté

Les lampes de luminothérapie : zoom sur leurs propriétés, l’utilisation, les normes et les puissance

arc-en-ciel

© Setixela - iStockphoto

« Rien de tel qu’un peu de lumière pour voir la vie à rose ! », la luminothérapie est une médecine alternative qui soigne les maux du quotidien grâce à des rayons lumineux bienfaiteurs.
  1. Leurs propriétés
  2. Comment les utiliser ?
  3. Les normes et les puissances des lampes de luminothérapie
  4. Les marques de lampes de luminothérapies
  5. Quelques exemples

L’effet de la lumière est positif pour le mental, on s’en rend bien compte quand le soleil est au-dessus de nos têtes. Nous nous sentons mieux et dynamisés dans notre vie quotidienne. En effet le corps réagit à la lumière et les chercheurs ont constaté qu’elle a le pouvoir de stimuler, au niveau de l’hypothalamus , une hormone qui a la propriété de maintenir les rythmes biologiques. Lorsque la luminosité baisse, la glande va secréter la mélatonine, une hormone qui entraine un état de fatigue et de lassitude.

Thérapie médicale reconnue, la luminothérapie permet de palier ce manque de lumière naturelle souvent lié aux saisons en proposant une thérapie de bains de lumière grâce à des lampes délivrant une lumière artificielle. Depuis plusieurs années, les lampes de luminothérapie redonnent la forme et dynamisent les esprits notamment par leur capacité de mettre à l’heure notre horloge interne.

Leurs propriétés

Elles sont spécifiques au traitement par luminothérapie : d’une part diffusion uniforme de la lumière, d’autre part protection contre les rayons UV. Il va sans dire qu’une lampe holocène produisant une lumière blanche et intense ne convient pas à cette thérapie. La mesure de l’intensité de la lumière diffusée s’exprime en Lux et se calcule selon la distance entre les yeux du patient et la source lumineuse. En luminothérapie, l’intensité moyenne recommandée est de 2500 à 10 000 lux, en sachant que l’intérieur de la maison dispose d’un éclairage naturel d’une valeur de 300 lux.

Comment les utiliser ?

Les lampes de luminothérapie propagent une lumière qui pénètre dans l’œil et stimule le système nerveux central, qui joue un grand rôle dans l’équilibre biologique humain. Il est conseillé de s’exposer chaque matin devant la lampe en respectant un éloignement de quelques centimètres (60 à 100 cm) pendant une demi-heure à 2 heures. Plus vous vous placez prés de la lampe de luminothérapie, plus rapide sera la guérison. Pendant la séance, il n’est pas obligatoire de garder les yeux rivés sur la lampe, la diffusion dans le champ visuel est suffisante. Pendant ce temps, le patient peut lire, manger ou regarder la télévision.

Les normes et les puissances des lampes de luminothérapie

En Europe, leurs certifications médicales sont un gage de sécurité et de fiabilité. De normes CE Matériel Médical (CE Médical Device). Ces normes confirmées par un organisme indépendant certifient qu’aucun ultraviolet ne se diffuse par les rayons de la lampe. De plus, la lampe de luminothérapie doit être autorisée à être commercialisée sur le marché national (AMM)

Les puissances sont différentes selon les modèles commercialisés. La mesure est le Lux et il faut veiller à ce que la lampe de luminothérapies diffuse une puissance minimum de 2500 à 10 000 lux.

Les marques de lampes de luminothérapies

Les fabricants spécialisés dans les lampes de luminothérapies et autres appareils de thérapie par la lumière offrent la garantie d’acheter un produit conforme et respectant les directives de sécurité.

Comment les choisir ?

Pour une bonne efficacité de traitement par la lumière, il est important de choisir une lampe qui diffuse une puissance minimum de 2500 Lux. Les lampes projetant une luminosité supérieure sont plus efficaces, mais aussi plus couteuses. Vérifiez toujours l’uniformité de la diffusion de la lumière, elle doit être toujours identique et l’ampoule ne doit pas clignoter.

La surface d’éclairage doit être couverte par un écran protecteur opaque afin qu’aucun rayon UV ne puisse passer vers l’extérieur. La plupart des lampes vendues et certifiées conformes CEE sont de très bonne qualité notamment les marques originaires de Finlande, les lampes luminothérapiques INNOSOL. En France, les marques Bright Spark et Lanaform se tiennent de très près et proposent des lampes de luminothérapies de haute performance.

Quelques exemples

Lampe de luminothérapie BRIGHT SPARK

  • Développée par la société Outside In, fabricant européen de luminothérapie
  • Puissance : 10000 lux à 30 cm et 2500 lux à 80 cm, poids : 1.9 kg, dimensions : 40 cm x 15 cm x 15 cm fonctionne sur secteur
  • Aux normes médicales conformes à la directive 90/385/CEE
  • Prix : 195 euros

Lampe de luminothérapie de marque Lanaform : Lumino Plus

    • Puissance : 16 cm à 8500 Lux et 45 cm à 3900 Lux, tubes fluorescents PLL, dimensions : 40X35 cm
    • Certification : Classe 2A Norme CE
    • Prix : 139 euros

Lampe de luminothérapie Innosol

      Puissance : - 10.000 lux à 25 cm, 5.000 lux à 37,5 cm, 2.500 lux à 50 cm
    • Diamètre 40 cm, Profondeur 12 cm, tube fluorescent 1 x 55 W 2D
    • Ecran de protection opaque anti
    • Eblouissement et anti UV
    • Distance de traitement 50 cm (2.500 lux)
    Duree de vie du tube 12.000 heures Assemblé en Finlande. Certifiée par le bureau FIMCO